Le roller derby, c’est quoi ?

Le Roller Derby est un sport d’équipe qui se pratique en patins à roulettes, très majoritairement féminin. C’est à la fois un sport de contact, de vitesse et de stratégie.

“It’s like playing speed chess while bricks are thrown at you”

Oh Hell No - Northern Brisbane Rollers

Né aux Etats-Unis durant la Grande Dépression, il s’agissait à l’origine de marathons en rollers ouvert à tous où il était possible de gagner de gros prix, ce qui participa grandement à sa popularité, à une époque où l ‘argent se faisait rare. Pour maximiser leurs chances de gagner, les patineurs les moins habiles n’hésitaient pas à bousculer leurs concurrents pour les faire tomber. Les femmes se révélèrent particulièrement habile à cela et spectateurs en étaient friands, ce qui attira l’attention d’un homme, Leo Seltzer, promoteur sportif, qui inventa alors les premières règles du Roller Derby en 1937.

derbyvintage

Le sport connaît une très forte popularité aux Etats-Unis jusque dans les années 70. La crise du pétrole ne permet plus aux équipes de se déplacer pour les compétitions, et en plus il est révélé que les matchs sont truqués pour créer du spectacle ! Le Roller derby tombe alors en désuétude....

Austin, Texas. Début des années 2000. Une bande de filles proches des milieux punk, rockabilly, diy et féministes ressuscite le sport et lui inculque ses valeurs ainsi que de véritables règles.
Le roller derby moderne est né.

 

Pour en savoir plus :

DforDerby
The Rider Post

Comment on joue ?

Le roller derby oppose deux équipes sur une piste ovale appellée «track». Un match est composé en deux mi-temps de 30 minutes, elles-même divisées en sous-périodes de 2 minutes maximum et qu’on appelle «jams».

Au départ d’un jam, 5 joueuses de chaque équipe s’alignent sur la piste:
- Une jammeuse, reconnaissable à l’étoile sur son couvre-casque. C’est elle qui marque les points;
- Devant elle, quatre bloqueuses forment un mur de défense.
L’ensemble des bloqueuses des deux équipes patinant proches les unes des autres est appelé «le pack».
Celui-ci doit être maintenu à tout moment du jeu.

Afin de marquer des points, la jammeuse doit dépasser les bloqueuses adverses. Elle gagne un point par adversaire dépassée.

 

Pour l’en empêcher, des «hits» peuvent être donnés, mais attention, tous les coups ne sont pas permis.

Le premier passage à travers le pack ne rapporte pas de points, il permet de définir la «Lead Jammer» : la jammeuse qui sort la première du pack gagne la possibilité d’arrêter le jam quand elle le souhaite avant la fin des deux minutes.

Si une joueuse exécute une action illégale, celle-ci doit alors se rendre en «Penalty Box» et servir une pénalité de 30 secondes avant de pouvoir revenir en jeu.

 

Pour en savoir plus :

Règles officielles du Flat Track Roller Derby (WFTDA)

Dernier résultats

 

scores roller derby reims beastie derby girlsscores roller derby reims beastie derby girls